Intervention du GROUPE MIEUX VIVRE A SALINDRES LORS DU CONSEIL

Lors du Conseil Municipal du 23 Septembre 2016 le Groupe MIEUX VIVRE A SALINDRES a fait l’intervention suivante :

INTERVENTION DU GROUPE MIEUX VIVRE A SALINDRES CONSEIL MUNICIPAL du 23/09/2016

A intégrer au procès-verbal de la séance du conseil municipal

Tout d’abord, lire et comprendre ce document en 5 jours relève de l’impossible. Qui a lu ces 600 pages ?

Néanmoins ce rapport est essentiel. Il va dessiner notre village pour les années à venir.

En le parcourant, plusieurs remarques vont être émises par notre groupe Mieux Vivre à Salindres.

Pourquoi vouloir soudainement en 2016 transformer notre village pour l’emmener à plus de 4 000 habitants, pourquoi ne l’avez-vous pas fait depuis 1995 ?

Pour ce faire, vous nous proposez d’arriver au pourcentage de 25% de logements sociaux.

Alors que le décret d’application 671 du 24 juillet 2013 mentionne pour l’agglomération d’Alès un taux de 20%, d’ici 2025.

Dans les documents du PLAN LOCAL de l’HABITAT (PLH) que vous avez voté à l’AGGLO, il est écrit :

«  •Le Porter à connaissance de l’Etat

          Le Porter à connaissance de l’Etat a été communiqué à l’Agglomération le 22 avril 2013.

          Il rappelle les attentes de l’Etat autour de 5 grands enjeux :

                 le développement de l’offre de logements, et notamment de logements sociaux ;

               la prise en compte des besoins en hébergement ;

               la lutte contre la précarité énergétique ;

               la lutte contre l’habitat indigne ;

              la mise en oeuvre du schéma départemental d’accueil des gens du voyage.

           Le porter à connaissance précise notamment les objectifs de production de logements sociaux pour les 4 communes soumises aux dispositions de l’article L 302-5 du CCH, qui leur impose d’atteindre en 2025 un taux de 20% de logements locatifs sociaux. »

 

Les 4 communes ne respectant pas le taux d’HLM pour l’Agglomération d’ALES sont :

St-Christol-lez-Alès , St-Hilaire-de-Brethmas , St-Martin-de-Valgalgues et St-Privat-des-Vieux

Vous continuez à vouloir appliquer des lois qui ne seront applicables que lorsque le village aura plus de 3 500 habitants.  Nous sommes actuellement à plus de 16 % de logements sociaux.  Nous redisons et nous l’écrivons : nos voisins de Rousson, de Saint Privat des Vieux ont atteint et dépassé les 3 500 habitants et pourtant, ils sont loin de posséder 16% de logements sociaux !

A ce jour, les 87 logements sociaux construits par UN TOIT POUR TOUS et LOGIS CEVENOLS n’ont rien rapporté à la commune ! En effet :

  • Ils seront exonérés de taxe foncière pendant 25 ans !
  • Aucun nouvel élève inscrit lié à ces logements sociaux pour nos écoles !
  • Vous ne toucherez même pas les BONUS de 1 000 € par HLM construits puisque la commune fait moins de 3 500 habitants.

Sur les documents du PLAN LOCAL de l’HABITAT que vous avez voté à l’AGGLO, il est indiqué que pour 2014-2019 la commune prévoyait 180 logements.

Nous sommes en  2016, et déjà, nous recensons 87 HLM et 30 maisons en lotissements : nous ne sommes pas à 25%, nous sommes proches plutôt des 75% de HLM sur les constructions nouvelles.

En quoi atteindre 4 000 habitants garantira une meilleure qualité de vie pour Salindres !

De plus, selon les chiffres du PLH, il ressort même une vacance importante des logements HLM : plus de 10% en 2011. Si tous les logements HLM existants ne sont pas loués pourquoi en construire encore plus, dans quel but ?

En outre, entre 110 et 130 logements sont inoccupés sur Salindres et vous voulez encore construire des lotissements comme sur le chemin de Cauvas et dénaturer ainsi notre campagne ; seuls les promoteurs seront gagnants !

Sur ce même rapport, il est écrit que le parc privé potentiellement indigne en 2011 représentait 233 logements. Pourquoi ne pas inciter les propriétaires à la rénovation ?

extrait-01-plh-ales-agglomeration-2014-2019extrait-02-plh-ales-agglomeration-2014-2019

Nous ne voulons pas de projet comme les VIEUX MURIERS avec de petites parcelles pour les maisons privées et avec des barres HLM comme celle sur le chemin de transhumance, où l’on peut voir l’intimité de chacun, étant donné la promiscuité !

Nous voulons garder des trames vertes et des trames bleues. Nous sommes un village industriel mais aussi rural, préservons ce qui peut être un atout.

Ne continuons pas à saccager certains sites de notre commune comme celui de la Tour Bécamel, notre seul monument historique, qui n’est toujours pas classé et qui a été dénaturé par trop de béton.

Enfin, la suppression du COS va transformer chaque bout de terrain constructible en espace à rentabiliser. Un danger de plus !

Ce futur PLU ne va pas permettre à notre village de se projeter vers un futur serein avec de réels projets sensés.

Pour toutes ces raisons,  le GROUPE MIEUX VIVRE A SALINDRES VOTERA CONTRE la délibération de ce jour d’ARRET du PLAN Local d’Urbanisme.